Question d’alimentation

Bébé n’est pas une mécanique ni une machine

Il n’a pas besoin, comme une voiture, de telle quantité d’essence, régulièrement, pour faire ses kilomètres.

Les doses proposées sont une moyenne à l’aide de laquelle il faut savoir trouver ce qui lui convient.

Bébé n’est pas une mécanique ni une machine. On remarque très vite si bébé est goulu, a besoin de manger beaucoup, crie après un biberon normal ou si la dose proposée lui suffit. Et c’est à la mère, aidée du médecin, à trouver les nonnes convenant à son bébé.

II y a évidemment ici une différence considérable entre l’allaitement au sein et l’allaitement artificiel.

Au sein, la quantité proposée n’est pas limitée et j’ai souvent observe des bébés de quatre semaines prendre par exemple 130, 140 grammes par tétée. Alors que l’on ne leur proposera jamais cette dose au biberon. La souplesse de l’allaitement au sein est donc plus grande, plus normale, et le bébé adaptera son repas à son appétit.

Qu’est-ce qui va guider dans les propositions pour les quantités à administrer?

Dans la pratique, la prise de poids. A partir du moment où par exemple il prend trente grammes par jour en moyenne le premier trimestre, deux cents à deux cent cinquante grammes par semaine, on sait que les quantités sont adaptées à ses besoins.
Et je conseille toujours aux mères qui s’inquiètent parce qu’il laisse un peu de chaque biberon de se régler sur cette donnée, de considérer que c’est elle qui est fondamentale.

Les moyennes indiquées pour les biberons sont en général valables et correspondent aux besoins.

Mais il n’y a pas deux bébés semblables. De plus, très tôt vont se manifester des différences entre garçons et filles. Les premiers sont souvent plus affamés, exigent des rations supérieures. Vous vous rendrez compte de l’appétit de votre bébé, de ce qui lui suffit ou ne lui suffit pas.

Il faut savoir que de nombreux bébés, surtout des garçons, sont très affamés les premières semaines, comme s’ils étaient insatiables; cela va durer cinq à six semaines et s’atténuer.

Beaucoup de bébés pleurent après des biberons normaux, en ayant une prise de poids suffisante. Ils ont parfois faim, mais il peut ne s’agir que d’un besoin de téter que le biberon ne satisfait pas aussi bien que le sein.

Chez ceux-là la tétine (appelée « pacificateur» aux USA) peut être indispensable.
23 juin 2015
Bébé n'est pas une mécanique ni une machine

Bébé n’est pas une mécanique ni une machine

Bébé n’est pas une mécanique ni une machine Il n’a pas besoin, comme une voiture, de telle quantité d’essence, régulièrement, pour faire ses kilomètres. Les doses […]
23 juin 2015
Question d 'alimentation

Alimentation de bébé.

Alimentation de bébé. On a longtemps considéré que le nouveau-né, le bébé jusqu’à deux mois, n’était qu’un tube digestif. Rien n’est plus faux car il est […]
error: Content is protected !!